Nice_vue Quai des EU
2006 • Palace Kempinski
Quai des États-Unis, Nice
  • L’architecture de l’hôtel a été largement inspirée par son environnement : l’organisation en deux corps de bâtiments parallèles reprend celle des terrasses du marché le long du cours Saleya ; et chaque aile prolonge les constructions voisines tout en respectant le retrait imposé au dernier niveau. L’ordonnancement des façades s’inspire de la Nice historique avec ses rythmes verticaux intercalant pierre, enduit, hautes persiennes surplombant un socle à l’appareillage plus marqué. Les persiennes réinterprètent les volets niçois traditionnels tout en facilitant leur maniement par coulissement mécanisé.Les matériaux reprennent les coloris existants : murs ocres clairs et persiennes gris-vert en étages, pierre beige clair avec inserts horizontaux blancs en rez de chaussée.
  • Entre ces deux ailes, l’atrium, dont le volume baroque contraste avec la régularité des façades, est couvert par une toiture semblable à une peau de poisson par sa forme plastique, ses reflets métalliques et son maillage. Celle-ci filtre la lumière grâce à des transparences de plus en plus nombreuses à l’approche du sol. Sa géométrie est définie par des droites qui la dynamisent et en simplifient la mise en œuvre. Alors qu’elle recouvre le jardin en partie basse , elle se retourne pour former une façade et se déploie en partie supérieure pour former les toitures des derniers niveaux, prolongées par des auvents en terrasse. Relecture des courants des palaces niçois et véritable signal de ce nouveau palace depuis la promenade et la mer, cette même peau s’élance sur la terrasse et s’incurve pour former une piscine.
  • Autres signaux de l’établissement, des auvents accueillent les visiteurs et se replient le long de la façade au dessus des deux entrées ; en particulier au dessus de l’accès principal rue St François de Paule, situé dans l’axe précis de la rue de l’Opéra. Dans la hauteur des rez de chaussée haut et bas, ce socle est en retrait et laisse place à un jardin coté quai ; et ménage rue Sulzer l’emplacement des déposes-minutes.

Programme : Hôtel Palace 4-étoiles prévu sur la dernière parcelle libre du Quai des États Unis • 175 chambres design et high-tech • Surface: 13.700 m² SHON • Enveloppe prévisionnelle : 42 millions € HT • Concours : novembre 2006, projet lauréat • En suspens •
Maitrise d'ouvrage: GENERIM, Eiffage • Architectes: Jean-Pierre Buffi & Marianne Buffi avec S. Carnus et V. Jacob • Architectes associés : J.P. Gomis, G. Varnitsky

Une réalisation HCD