Strabourg_vue 3d 01
2005 • Place de Haguenau, Strasbourg
Strasbourg
  • Le site : le site de la « Maison du Bâtiment » occupe une position pivot de la Ville de Strasbourg en ce sens qu'il en constitue la porte d'entrée Nord, directement accessible par l'autoroute aussi bien place de Haguenau que rue de l'église rouge. C'est également la première image offerte au visiteur en arrivant par le train. Dans ce contexte, la tour Camacte a révélé la pertinence d'un signal à l'échelle de l'agglomération, qu'il convient de renforcer en édifiant une tour plus élégante et sculpturale sur la place.
  • L'image du projet : un projet ouvert sur la ville : ces différents objectifs se trouvent synthétisés dans l'image d'un "bloc" de grés rose des Vosges - entaillé de part en part en fonction des programmes et contraintes urbaines - dont les faces internes s'habilleront de verre et de cuivre pré patiné. Les volumétries résultantes, telles des cristaux taillés, s'organisent en rayonnant depuis la place de Haguenau, et renvoient aux pentes fortes des toits traditionnels réinterprétées dans un langage contemporain, chaque édifice se suffisant à lui-même. La haute façade sur la Place de Haguenau, telle une face polie, laissera entrevoir une profondeur colorée à travers une double façade filtrant le soleil couchant.
  • Scénario urbain et architectural : l'élaboration de cette pièce urbaine à été guidée par l'analyse du quartier mais aussi par une interprétation contemporaine des particularités urbaines et architecturales régionales, en particulier, l'organisation des corps de bâtiments autour d'une place perpétue la tradition des cours ou places fermées, protégeant des vents d'hiver, accessibles par des passages couvert ou de petites rues. Abritant des commerces et des logements, la terrasse panoramique accessible au public permet l'ouverture des vues dans l'esprit du Barrage Vauban, alors que la silhouette rappelle celle des ponts couverts. L'édifice de l'hôtel-résidence ponctue, à l'Est, l'enceinte de ce morceau de ville, en contrepoint du signal principal sur la place de Haguenau, tandis que, telle une figure de proue, la tour, tout à la fois émergeant et invitant à pénétrer au coeur de l'îlot, joue son rôle de signal à l'échelle de la Ville toute entière.
Programme: bureaux, logements et commerces
Surface : Tour (9.000 m²), bâtiment bas (1.000 m²), bureaux (10.000 m²), hôtel-résidence (5.000 m²)
Calendrier: concours 2005
Architectes: Jean-Pierre Buffi & Marianne Buffi, avec V. Jacob et S. Carnus

Une réalisation Heuveline